fruits & légumes

Comment les conserver ?

Que faire de vos aliments, surtout quand vous avez du stock ? Comment les ranger dans votre cuisine pour une fraîcheur optimale ? Saviez-vous que pommes de terre et oignons ne font pas bon ménage ?

Voici une sélection d'astuces de grand-mère ou de grand-père qui dérident vos fruits et légumes !

A vos bocaux, maestro !

À température ambiante

Certains légumes préfèrent les endroits secs, sombres et frais. C’est le cas des pommes de terre, oignons, tomates, courges, ail, avocats ainsi que des noix et des noisettes

Il vaut mieux laisser ces légumes à l’air libre, afin qu’ils mûrissent en tout quiétude. A température ambiante, la conservation dépend du produit. Des pommes de terre pourront se garder jusqu’à 3 ou 4 mois si elles sont sur du papier journal dans un endroit frais et sombre comme une cave ou un cellier. L’oignon jaune, quant à lui, peut se conserver près de 2 mois.

Dans la corbeille de fruits

Pomme, poire, orange, pomelo, kiwi, clémentine, ananas et autres fruits exotiques, noix fraîches, figue, avocat, potiron et autres courges non entamés, pêche, nectarine, abricot, melon, poire d’été, prune.

Dans un petit panier (à portée de main pour cuisiner) : oignon, ail, échalote. 

Les têtes d’ail se conservent 3 à 5 semaines

Les oignons se conservent jusqu’à trois mois. Ne les mettez surtout pas près des pommes de terre, ils pourriraient.

Ne mettez surtout pas les tomates au réfrigérateur. Leur texture juteuse et leur saveur ne supportent pas bien le froid. Placez-les à l’air ambiant, loin de la lumière et de certains fruits comme les pommes, les bananes ou encore les avocats. De préférence, laissez le pédoncule afin d’éviter que l’air s’infiltre au coeur de la tomate. Si elle ne l’a plus, placez-la alors tête vers le bas (l’endroit où se trouvait le pédoncule en bas) afin d’empêcher l’air de passer.

La peau épaisse des agrumes les protège des agressions extérieures. A température ambiante, oranges, citrons et pamplemousses se conservent une semaine. En bas du frigo, vous pouvez monter jusqu’à deux semaines.

Les bananes sont le fruit qui produisent le plus d’éthylène. Eloignez-les donc des autres fruits et légumes à moins de chercher à accélérer la maturation de ces derniers.

Les avocats se conservent à température ambiante. Pour les faire mûrir, les mettre dans un sac en papier.

Au frais

Pour éviter la prolifération bactérienne et désodoriser votre bac à légumes,
pensez à le nettoyer chaque semaine avec un détergent doux (type produit à vaisselle). 
Une fois par mois, désinfectez-le avec un mélange d’eau, de jus de citron et de vinaigre blanc.

Asperges, choux en tous genres, aubergines, poivron, concombres, courgettes, salades, poireaux, endives, céleri, navet, champignons ou encore haricots frais, tous doivent séjourner au frigo pour une meilleure consommation.

Les fruits et légumes découpés ou entamés, ananas, pastèque, avocat, citron, potiron, chou. Pensez à les couvrir de film étirable ou à les ranger dans des boîtes hermétiques. 

Lavez votre salade verte, séchez les feuilles et conservez-les dans un sac congélation dans le bac à salade.

Le mieux pour préserver la saveur et la fraîcheur des fines herbes, c’est de les laver, de les sécher dans un torchon propre avant de les entreposer au frais dans une boîte hermétique.

Les fruits rouges sont très fragiles, ils s’abîment au bout de 2 à 3 jours et ce, même s’ils sont entreposés au frais. Mais vous pouvez toujours les congeler pour les utiliser tels quels dans certaines préparations sucrées (clafoutis, cake…)

Entreposez vos champignons de Paris dans un papier kraft en bas du frigidaire.

Achetez maintenant,

consommez plus tard

Les fruits et légumes de saison sont au top, profitez-en pour faire des stocks !

Vous dégusterez avec plaisir vos bocaux et confitures dans quelques mois

Congelez !

Les fruits : mirabelles, quetsches, cerises, abricots : coupez-en deux, éliminez le noyau et étalez-les sur un large plat.

Passez congélateur 1 heure, puis conditionnez dans des sachets. Conservation 3 mois.

 

Les légumes : carottes, courgettes, aubergines, poivrons, navets, poireaux, céleris, potirons, choux-fl eurs, brocolis : pelez, lavez et émincez. Congelez étalés sur un plateau, puis conditionnez en sachet.

Utilisation : soupes, purées, gratins. Conservation en moyenne 10 mois.

Ne pas faire de paquets excédant 1,5 kg pour une congélation optimale.

Ne jamais recongeler un produit ayant été décongelé car les risques d’intoxication alimentaire sont importants.

 

Certains légumes se congèlent mieux que d’autres. Sauf exception (poivrons, piments, tomates, ognions), tous doivent être blanchis, c’est à dire précuits à l’eau bouillante, avant congélation. Cette méthode permet d’éviter les altérations du légume, saveur, texture ou couleur, en inactivant ses enzymes naturels.

Les tomates contiennent beaucoup d’eau, mieux vaut privilégier leur congélation en sauce ou plat préparé.

Faites vos bocaux "maison"

Les fruits

Rangez dans des bocaux stériles (10 min à l’eau bouillante) des prunes dénoyautées par exemple, saupoudrez légèrement de sucre, parfumez selon le goût d’un morceau de gousse de vanille ou de zestes de citron, fermez les bocaux (à vis ou à caoutchouc) et déposez-les dans un grand fait-tout. Couvrez d’eau, portez à ébullition et laissez stériliser 45 min. 

Utilisation : nature, en clafoutis, en compote, en tarte, etc. 

Réalisable avec tous les fruits à noyaux (cerise, pêche, nectarine, abricot, prune, etc.) et à pépins (pomme, poire, etc.). Conservation 10 à 12 mois.

Les fruits

Rangez dans des bocaux stériles (10 min à l’eau bouillante) des prunes dénoyautées par exemple, saupoudrez légèrement de sucre, parfumez selon le goût d’un morceau de gousse de vanille ou de zestes de citron, fermez les bocaux (à vis ou à caoutchouc) et déposez-les dans un grand fait-tout. Couvrez d’eau, portez à ébullition et laissez stériliser 45 min. 

Utilisation : nature, en clafoutis, en compote, en tarte, etc. 

Réalisable avec tous les fruits à noyaux (cerise, pêche, nectarine, abricot, prune, etc.) et à pépins (pomme, poire, etc.). Conservation 10 à 12 mois.

Les légumes

Conserves au naturel

Dans des bocaux remplis d’eau bouillante et salée pour les légumes (8 à 20 grammes/litre)

À stériliser.

Conservation 10 à 12 mois.

Équeutez et passez 5 min à la vapeur des haricots verts (ou beurre).
Rangez-les dans des bocaux, couvrez d’eau salée, parfumez selon le goût d’une feuille de sauge, d’une gousse d’ail écrasée, d’une branche de thym, et stérilisez 1 h.
Conservation 3 à 4 mois.

Utilisation : égouttés, juste chauff és avec une pointe de beurre 

Conserves à l’huile

Réservée à quelques légumes, cette méthode nécessite une cuisson préalable des aliments.

Conservation 2 mois (au réfrigérateur) et 12 mois (stérilisés).

Conserves au vinaigre

Dégorgés dans du gros sel, pour les débarrasser de leur excès d’eau, les aliments sont recouverts de vinaigre, à chaud ou bien à froid, pour préserver leur croquant.

Macération : de 1 à 2 mois.

Conservation 12 mois.

Pour réduire les risques liés à la présence de germes et de microbes, pensez à vous laver parfaitement les mains et à nettoyer soigneusement votre plan de travail, ainsi que vos ustensiles (couteau, économe, passoire…), quand vous préparez bocaux et sachets de congélation.

Et si vous le pouvez,

faites des dons

ou partagez avec 

vos voisins !

  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by pilarcortes.fr